Publication résidence soins de suite Angers.

Couverture-editionLe travail de Nathalie Dubois est tout entier basé sur la rencontre et les relations qu’elle tisse au travers de ses oeuvres avec l’autre, les autres, à qui elle accorde une place à part entière. L’inviter à résider six mois au département de Soins de Suite et de Soins de Longue Durée demeure alors comme une évidence pour cette artiste qui confère à l’art un rôle majeur dans la société : celui de générer du lien entre les personnes, mais aussi entre les individus et leurs lieux de vie et de travail. Depuis 1995, année où elle fonde avec Mustapha Sanaoui architecte, le laboratoire Art en Thèse (1995-2003) – atelier de recherche permettant d’explorer les modes de fonctionnement de la ville contemporaine – cette réflexion apparaît déjà en filigrane. Avec Art en Thèse, le duo met en place des projets où les habitants sont invités à participer, mettant en évidence la richesse de certains quartiers dits sensibles : les habitants. Leurs projets révèlent souvent une architecture où la dimension sociale et humaine a été laissée de côté. Pour souligner le décalage entre espaces de vie et habitants, Nathalie Dubois conçoit alors des décors noirs et blancs, qui empruntent aux codes des dessins d’architectes. En 2001, Le Jardin Aménagé (collection du Frac Paca) décor d’un jardin public avec bancs et espèces végétales stylisées, interroge la possibilité et les conditions de la rencontre entre les individus dans leurs lieux de vie. En 2006 à Béziers, Le Grand Salon, commande publique du Ministère de la Culture et de la Communication installe canapés, fauteuils et table basse en bois dans l’espace public pour créer les conditions d’une rencontre. Nathalie Dubois opère dans tous ces projets par glissement, déplacement, détournement : comme avec le Grand Salon où l’intérieur s’enracine à l’extérieur.

Pour en savoir plus télécharger le lien.

Colloques, conférences, tables rondes, workshop :

« Gestion des politiques culturelles », CNFPT Montpellier, à l’invitation de Pascale Le Brun – Cordier, juil. 2008.
« Gestion des politiques culturelles », CNFPT Montpellier, à l’invitation de Pascale Le Brun – Cordier, janv. 2006.
Envers des Villes, Institut Français d’Architecture, Paris, janv. 2003.
Psychanalyse et Architecture, quelle ville pour quel sujet, organisé par l’Association de la Cause Freudienne, Corum, Montpellier, mai 2000.
L’Effet Guggenheim, organisé par l’AFAA et la Caisse des Dépôts et Consignations, IFA, Paris, mai 2000.
Plusieurs conférences et tables rondes, organisées à l’école des beaux-arts de Montpellier, à l’école d’architecture Languedoc-Roussillon, à l’école des beaux-arts de Quimper 1996-98.

 « Architecturama », porte folio annuel, par Béatrice Durand et Jordi Patillon, aux Éd. Architectures à vivre, nov. 2007.
« Prêts à prêter », acquisitions et rapport d’activités 2000/2004. Isthme éditions. Fonds Régional d’Art Contemporain Paca, nov. 2005.
« La rue du Chevalier Roze et ses métiers », Cahiers de l’Agence n° 2, Bureau des Compétences et Désirs, Marseille, nov. 2003.
Penser la ville par l’art contemporain, Ministère de l’équipement, du transport, du logement, du tourisme et de la mer, collection Projet Urbain, Editions de la Villette, Paris 2004.
Parties Communes, Dubois & Sanaoui, éditions Climats, Montpellier, 2002.
A l’école des cabanes, Ministère de la Culture, Ministère de l’Éducation Nationale, Institut Français d’Architecture, Éditions Jean-Michel Place, Paris 2002.
Carnet d’un mécène n°10, Francis Lacloche, Caisse des Dépôts et Consignations, Paris, 2000, pp. 20, 201.
Contre-calque, Dubois & Sanaoui, préface de Didier Lapeyronnie, éditions Climats, Montpellier, 1998. L’ouvrage Contre-calque a été exposé à la Bibliothèque Nationale de France et dans « Graphisme(s) 1197 – 2001, deux cents créateurs » du 18 sept. au 10 nov. 2001. La couverture a été publiée dans « Étapes graphiques » n°76, sept. 2001.

 

Festival des Arts Ephémères, Marseille

Cette 7ème édition invite les plasticiens à se confronter à un espace habituellement destiné à d’autres usages : le parc de maison blanche avec la nature organisée qui s’y déploie, des chemins de promenade, ses étendues herbées, son arboretum… Mais les parcs et jardins ont toujours accueillis les oeuvres d’art, et l’inventivité de l’art contemporain se prête à un dialogue créatif et inventif avec cette nature apprivoisée, lieu de loisirs… le temps du festival, le parc devient un entrelac de fictions, les oeuvres en sont un instant le principe organisateur. Le parc bascule dans une autre signification, artistique. Les oeuvres impriment une marque, une mémoire, une histoire, transforment radicalement la perception du parc.
L’Éphéméride des oeuvres est un défi partagé par les artistes avec le public.

http://www.fracpaca.org/hors-les-murs-expositions-passees

IMG_6610IMG_6867 IMG_6605

Oiseaux, végétaux, série

IMG_5438
Chardonneret. Mine de plomb sur papier. 2.00 m X 1,60 m.

Les oiseaux immenses nous interpellent, nous obligeant à revisiter notre propre fragilité. Les végétaux se disposent en une sorte de « trame de fond » envahissante, parfois inquiétante. Les oiseaux peuvent prendre place sur ces « fonds », s’accrocher. Les dimensions sont variables et se composent à l’infini.

Continuer la lecture de Oiseaux, végétaux, série

Le Grand Salon, Béziers

DSC_1278DSC_1163Le Grand Salon, BéziersLe Grand Salon », oeuvre artistique, Commande Publique du Ministère de la Culture et de la Communication, au coeur de logements sociaux. 13 éléments : Canapés, fauteuils, tables basses et plantes en pot, réalisés en Red Cedar, ponctuent l’espace du Parc. Esquisses et photos déposées au Fnac. 

http://publicartmuseum.net/wiki/Le_Grand_Salon_(Mustapha_Sanaoui_et_Nathalie_Dubois)

 

Legrandsalon1

13 éléments : Canapés, fauteuils, tables basses et plantes en pot, réalisés en Red Cedar, ponctuent l’espace du Parc.

Jardin aménagé, Marseille

jardinaménagé
Jardin aménagé, Mustapha SANAOUI, Nathalie DUBOIS 2000 Oeuvre réalisée pour la cour du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur Environnement 2 guéridons, 1 cage à oiseaux à suspendre, 2 citronniers en pot, 2 bougainvilliers en pot, 2 grandes jardinières composées de plumbago, grenadier nain et laurier rose, 2 lauriers rose en pot, 2 pourpiers en pot disposés sur deux colonnes, deux bancs PVC blanc mat découpé aux formes précises des pièces Les décors en filets noirs sont réalisés en adhésifs noirs haute résistance (vent, soleil, pluie…) 2 guéridons : 74cm de hauteur, 50cm de diamètre 1 cage à oiseaux à suspendre : 60 x 40 cm 2 citronniers en pot : 170 x 90 cm 2 bougainvilliers en pot : 170 x 90 cm 2 grandes jardinières composées de plumbago, grenadier nain et laurier rose : 120 x 90 cm 2 lauriers rose en pot : 90 x 50 cm 2 pourpiers en pot disposés sur deux colonnes : 110 cm de hauteur, 25 cm de diamètre 2 bancs : 45 cm (hauteur assise) x 120 cm Achat aux artistes en 2000 Inv.: 2000.446 © Mustapha Sanaoui, © Nathalie Dubois Photo : Visuel fourni par l’artiste Esquisse

Retrouver l’oeuvre le jardin aménagé sur le site du Frac Paca. 

DSC_4660jardinaménagé4
« Un Jardin Aménagé a été imaginé, à la suite d’une commande passée par le Frac, pour prendre place dans sa cour situé, alors, dans le quartier du Panier et pour créer en son sein un lieu de vie différent et ouvert. Puis le projet à évolué et peut-être aujourd’hui présenté dans différents contextes. Cette oeuvre est justement une proposition formelle qui interroge la possibilité et les conditions de la rencontre entre les individus dans leur lieu de vie. L’installation représente un jardin avec de la végétation (citronniers, arbustes) et du mobilier (deux guéridons, deux bancs, deux colonnes…). Chaque partie de cet environnement, composé au total de quinze éléments, est matérialisée par une pièce de PVC découpée aux formats précis des objets et de la végétation choisis. Les formes sont dessinées au trait noir épais et limpide et se détachent sur un fond blanc semblable à celui d’une page de papier, si bien que le visiteur de cette oeuvre s’installe au milieu d’un dessin ou d’un découpage spécialisé à échelle humaine. L’on peut – note poétique dans un travail très humoristique – accrocher dans un arbre réel une cage à oiseaux emprisonnant un volatile. » Thierry Davila, in Prêts à prêter.

Continuer la lecture de Jardin aménagé, Marseille

La rue du Chevalier Roze et ses métiers

Photographier les commerçants de la rue du Chevalier Roze dans leur contexte avec un objet représentatif de leur activité, donnant lieu a des tableaux hauts en couleur. Les tirages originaux sont offerts aux participants. Ces documents nous servent de support de base de travail. Dessinés au trait la transformation fait place à la modélisation. Les commerçants deviennent les acteurs principaux. Ces silhouettes ont été montrées au BCD/l’agence. A l’issue de leur présentation elles iront rejoindre dans leur magasin ceux qui leur ont servi de modèle.

http://www.bureaudescompetences.org/images/editions/CAHIER.DE.LAGENCE/lacollection_cahiers_de_lagence.pdf

Continuer la lecture de La rue du Chevalier Roze et ses métiers