Festival des Arts Ephémères, Marseille

Cette 7ème édition invite les plasticiens à se confronter à un espace habituellement destiné à d’autres usages : le parc de maison blanche avec la nature organisée qui s’y déploie, des chemins de promenade, ses étendues herbées, son arboretum… Mais les parcs et jardins ont toujours accueillis les oeuvres d’art, et l’inventivité de l’art contemporain se prête à un dialogue créatif et inventif avec cette nature apprivoisée, lieu de loisirs… le temps du festival, le parc devient un entrelac de fictions, les oeuvres en sont un instant le principe organisateur. Le parc bascule dans une autre signification, artistique. Les oeuvres impriment une marque, une mémoire, une histoire, transforment radicalement la perception du parc.
L’Éphéméride des oeuvres est un défi partagé par les artistes avec le public.

http://www.fracpaca.org/hors-les-murs-expositions-passees

IMG_6610IMG_6867 IMG_6605

Le Grand Salon, Béziers

DSC_1278DSC_1163Le Grand Salon, BéziersLe Grand Salon », oeuvre artistique, Commande Publique du Ministère de la Culture et de la Communication, au coeur de logements sociaux. 13 éléments : Canapés, fauteuils, tables basses et plantes en pot, réalisés en Red Cedar, ponctuent l’espace du Parc. Esquisses et photos déposées au Fnac. 

http://publicartmuseum.net/wiki/Le_Grand_Salon_(Mustapha_Sanaoui_et_Nathalie_Dubois)

 

Legrandsalon1

13 éléments : Canapés, fauteuils, tables basses et plantes en pot, réalisés en Red Cedar, ponctuent l’espace du Parc.

Appartement modèle, Montpellier

APPART-RUEUne installation reprenant un « modèle type » d’appartement du Petit Bard, quartier des années 60 de Montpellier. Chaque pièce (cuisine, salle à manger, salle de bains, chambre) est représentée selon les normes du dessin d’architecte.
Parution in Urbanisme n° 320, septembre octobre 2001. Bruits de ville, page 8. Par Sylvie Groueff.

Continuer la lecture de Appartement modèle, Montpellier

Contre-calque, Montpellier

Investir un appartement de type 3, dans un immeuble d’un quartier des années 60, par des installations artistiques. L’ensemble du logement a l’aspect d’un plan à l’échelle 1 codifié selon le mode de représentation des architectes, qui standardise le logement collectif. Mettre en lumière cette reproduction à l’identique dans un lieu qui a subi les conséquences. Interroger l’architecture au plus près des habitants.

http://livre.fnac.com/a283204/Dubois-Contre-calque

Continuer la lecture de Contre-calque, Montpellier